top of page
  • patalm9

Marlène, l'écrivaine-épicière de La Sage


marlène ecrivaine La sage

Dans nos vallées de montagne, une épicerie villageoise n'est pas simplement un lieu de provisionnement, mais le cœur battant de toute une communauté. Pour une maison d'hôtes, un hôtel, un gîte comme le Balcon d'Hérens, cela revêt une importance particulière. L'épicerie est le lien avec le terroir, les habitants locaux et les visiteurs de passages. Servir un petit-déjeuner avec du pain frais, déguster les produits du terroir, c'est là que les saveurs authentiques prennent vie, que les conversations s'échangent, que les conseils avisés se transmettent. Pour nos hôtes, cette proximité offre une immersion authentique dans la vie villageoise. L'épicerie devient le point de rencontre, le lien social et le symbole vibrant de l'art de vivre à la montagne.


5 ans...

5 ans qu'elle nous accueille dans ce lieu si particulier, reflétant à merveille son image. Des disques, des cartes, des bougies, des tapettes à mouches, de la vodka, la crèche de Noël en carton, des fromages de chez nous… et tant d'autres petits trucs à la fois utiles et délicieux !

Marlène, debout derrière son comptoir, le regard qui annonce la météo du jour. Au premier contact, j'avoue avoir été impressionnée par son charisme . Puis, peu à peu, timidement, j'ai fait sa connaissance. Nos échanges se sont multipliés pour devenir de vrais moments de partages.

C’est une femme  curieuse, d’une grande intelligence qui s’intéresse aux gens. Elle sonde, à sa façon, douce et efficace s'il y a quelque chose à faire pour aider, pour parler. Sa sensibilité et son ressenti ouvrent la porte à l’authenticité, d’un partage sincère. Elle sait écouter, elle sait rire, elle sait pleurer, elle parle anglais et allemand, elle parle de  Dieu et de spiritualité, elle m’apprend à rencontrer l’art. Elle a le don de comprendre ce que l'on ne  dit pas.

Pendant le COVID, elle met tout en oeuvre pour que chaque villageois ne manque de rien et dans un élan de solidarité, elle livre à domicile... à dos d'âne ! C'est une femme courageuse, une femmes de caractère.

Ces mots à elle  sont si beaux. J'adore sa manière de parler français avec ses mots qu’elle manipule avec tendresse et délicatesse. Certains jours , quand elle vit et exprime "ses maux", nul besoin de parler, on comprend. Elle me touche dans sa pudeur, dans son amour pour sa famille, dans sa présence et sa connexion au monde d'ici et d'ailleurs.

 

Merci Marlène ! Une page se tourne.


marlène ecrivaine La sage

69 vues0 commentaire

Comments


bottom of page